Des traverses piétonnières plus sécuritaires à Sainte-Thérèse

4 juillet 2018

Afin d’améliorer la sécurité de deux intersections très achalandées, la Ville de Sainte-Thérèse est heureuse d'annoncer la récente installation de feux clignotants rectangulaires à pulsation rapide (RRFB) aux traverses piétonnières situées au coin de la rue Saint-Charles et du Chemin de la Côte Saint-Louis, ainsi qu'à l'angle des rues Turgeon et Saint-Alphonse. Le fonctionnement est simple : dès qu’une personne appuie sur le bouton, les feux clignotants situés de chaque côté de la traverse s'allument pour une durée de 30 secondes, avertissant ainsi les automobilistes qu'un piéton s’apprête à passer.

Selon une étude* menée en Floride, l’utilisation de ce type de feu clignotant améliore grandement le respect de la priorité piétonnière aux traverses : en moyenne 82,3 % des conducteurs respectent le passage du piéton lorsqu’un RRFB est utilisé, contrairement à seulement 1,6 % sans l’installation de ce dispositif.

« L’installation et l’utilisation de ces nouveaux feux clignotants favoriseront une cohabitation plus sécuritaire des piétons et des automobilistes aux abords de ces deux intersections ciblées. Cette action s’inscrit parfaitement dans le cadre de référence de la Politique intégrée de la famille et des aînés. En s’appuyant sur la sécurité, une des quatre valeurs mises de l’avant par la Politique, nous honorons notre engagement en misant sur les besoins des familles et des aînés, nos besoins, à nous tous. De plus, cette action concorde avec les récentes modifications du code de la sécurité routière et facilitera l’application de certaines de ces règles », ajoute Sylvie Surprenant, mairesse de Sainte-Thérèse.

Rappelons également que le 18 mai dernier, de nouvelles mesures du code de la sécurité routières sont entrées en vigueur, notamment en ce qui concerne la notion de priorité et d’engagement du piéton. En présence d’un passage pour piétons, dès que ce dernier signifie clairement son intention de traverser, le conducteur doit immobiliser son véhicule et lui accorder la priorité de passage. Un manquement à cette mesure pourrait entraîner une amende allant de 100 $ à 200 $, et jusqu’à trois points d’inaptitude selon l’infraction commise.

 

* Réf: http://www.stpete.org/pdf/ite_paper_07.pdf