Forte présence de chenilles de la livrée des forêts à Sainte-Thérèse

Le 8 juin 2018

Sainte-Thérèse fait partie des nombreuses municipalités du Québec constatant une population élevée de chenilles de la livrée des forêts sur son territoire. Cet insecte largement répandu ne constitue pas une menace pour la santé.

On les trouve fréquemment près des habitations, dans les arbres d'ornementation et même dans les potagers. Les chenilles de la livrée des forêts tissent à la surface des branches ou du tronc, une sorte de tapis de soie sous lequel elles peuvent se réfugier.

Les premières chenilles apparaissent au début du mois de mai et atteignent leur maturité vers la mi-juin. À la fin de leur développement larvaire, les chenilles se transforment en chrysalides, d’où les papillons émergeront.

Pour traiter les végétaux infestés, il est recommandé de les asperger avec une eau additionnée de détergent à vaisselle (1 c. à thé par litre d’eau).

Les citoyens dénotant des hordes de chenilles dans les parcs de la Ville sont invités à les signaler par courriel à : travauxpublics@sainte-therese.ca.

Pour plus de renseignements, consultez le site du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec.