La construction du Quartier Belmont se poursuit : La décontamination du terrain a été complétée

12 novembre 2018

La Ville de Sainte-Thérèse a accepté de verser un montant supplémentaire afin d’assurer la décontamination complète du site sur lequel sera construit le Quartier Belmont, projet résidentiel/commercial du Groupe Mathieu situé sur la rue Turgeon, entre les rues Dubois et Dion.

Comme convenu à la clause de vente concernant la décontamination du terrain, la Ville a déboursé la somme maximale prévue de 500 000 $ pour cette opération. Les coûts ont finalement dépassé ce montant, et la Ville a opté de débourser la somme supplémentaire de 35 000 $ qui a permis la décontamination complète du terrain. Une résolution sera adoptée à la séance publique du 5 novembre à cet effet.

Comme stipulé au contrat, la Ville pouvait choisir de débourser 150 000 $ supplémentaires au 500 000 $ prévus, en ajoutant les frais d’honoraires et les dépenses  encourues par le Groupe Mathieu au moment de la décision, et se retirer du projet, laissant ainsi le choix au constructeur de poursuivre ou non la démarche de décontamination et la construction du Quartier Belmont.

« Entre débourser la totalité des frais pour la décontamination du terrain de la rue Turgeon ou nous prévaloir de la clause prévue à l’acte de vente, les sommes à débourser étaient semblables. Nous avons donc décidé d’assurer la réalisation de ce projet qui rehaussera la qualité du paysage urbain et des services de proximité au Village de Sainte-Thérèse. Il proposera également une offre locative dans un secteur où elle est actuellement plus restreinte », a déclaré la mairesse de Sainte-Thérèse, Mme Sylvie Surprenant.

UN PROJET PORTEUR À LONG TERME

Il est important de rappeler qu’une augmentation des revenus de taxation et de la valeur foncière grâce à la construction des nouveaux bâtiments de ce projet bénéficiera à l’ensemble des citoyens. « La rentabilité d’un tel investissement se calcule à l'aide de la valeur actualisée nette, c’est-à-dire que la Ville de Sainte-Thérèse récupérera la différence entre la valeur payée et la valeur vendue sur une période s’échelonnant dans le temps, et ce, de manière récurrente », a conclu la mairesse.