Sainte-Thérèse demande au gouvernement du Québec qu’exo soit reconnu comme organisme admissible à l’aide financière pour l’achat d’autobus électriques

Le 7 septembre 2021

Lors de la séance du conseil du 7 septembre, la Ville de Sainte‑Thérèse a adopté une résolution demandant au gouvernement du Québec et au ministère des Transports du Québec (MTQ) d'entériner la proposition d'exo de modifier son modèle d'affaires, afin qu'il puisse être propriétaire de ses autobus et de ses garages d'entretien.

Présentement, exo est le seul Organisme public de transport en commun (OPTC) qui ne possède pas ses propres autobus ou garages d'entretien, celui-ci ayant recours à des fournisseurs du secteur privé. Ce nouveau modèle d’affaires lui permettrait ainsi, comme les autres OPTC, de bénéficier des aides financières gouvernementales pour l’achat d'autobus électriques et de garages d'entretien afférents, de réduire ses coûts d'exploitation et par le fait même, les coûts facturés aux villes.

Rappelons que le gouvernement du Québec a lancé en novembre dernier le Plan pour une économie verte 2030 (PEV 2030), la première politique-cadre d'électrification et de lutte contre les changements climatiques visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Les villes des couronnes sud et nord, dont la population représente 30 % de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), sont traversées par des circuits de transport par autobus pour lesquels elles n'ont aucun contrôle quant au mode de motorisation, ainsi elles ne peuvent contribuer à diminuer les gaz à effet de serre issus de ce secteur d'activité sur leur propre territoire.

« La préservation de l’environnement passant par l’électrification des transports est un enjeu important en 2021 et c’est une cause à laquelle nous nous rallions. C’est pourquoi Sainte-Thérèse emboite le pas à d’autres villes et appuie la demande d’exo au gouvernement du Québec, dans le but ultime de réduire les gaz à effet de serre liés au transport d'autobus », mentionne la mairesse de la Ville de Sainte-Thérèse, madame Sylvie Surprenant.