Une démarche gagnante pour la prochaine négociation de la convention collective des pompiers de Sainte-Thérèse

Le 6 juillet 2018

La Ville de Sainte-Thérèse a acquiescé par voie de résolution à la demande syndicale du Syndicat des pompiers de Sainte-Thérèse à l’égard des discussions qui ont cours depuis 2 ans au sujet de la restructuration du Service de sécurité incendie de la Ville. La mise en place d'une telle nouvelle structure comprend principalement la présence de pompiers à la caserne de Sainte-Thérèse à temps plein, soit 7 jours sur 7, 24 h sur 24. Rappelons que la convention collective des pompiers à temps partiel de la Ville est échue depuis le 30 juin 2015.

À cet effet, les membres du Syndicat des pompiers de Sainte-Thérèse ont voté en assemblée générale le 11 juin dernier sur l’entente de restructuration du Service de sécurité incendie. L’entente a été acceptée, mais conditionnellement à l’obtention d’échelons salariaux supplémentaires en 2019 et 2020 à ceux prévus dans l’entente initiale advenant une mise en place de la nouvelle structure après 2018.

La Ville accepte cette demande, sous réserve qu’une entente soit conclue pour la nouvelle convention collective des pompiers à temps plein de la Ville de Sainte-Thérèse, avant le 1er février 2019. La Ville et le Syndicat devront également se faire accompagner lors des négociations par un facilitateur-accompagnateur, et les frais seront partagés en parts égales entre les deux parties. De cette façon, les parties s’assurent d’entreprendre une démarche neutre et profitable pour tous.

« Pour que la nouvelle structure du Service de sécurité incendie soit mise en place, incluant la demande des échelons salariaux, nous devrons parvenir à une entente concernant le renouvellement de la convention collective des pompiers le plus rapidement possible. Cette condition jumelée à la présence d’un facilitateur-accompagnateur représente une solution gagnante pour toutes les parties, favorisant des négociations efficaces et respectueuses », a indiqué la mairesse de Sainte-Thérèse, madame Sylvie Surprenant.

La Ville de Sainte-Thérèse souhaite que le Syndicat des pompiers accepte la proposition de médiation nous permettant d’espérer une nouvelle convention collective d’ici le 1er février 2019.