Une halte poétique : C’est quoi le fond de la question?

31 août 2018

La Ville de Sainte-Thérèse a le plaisir d’accueillir, du 12 septembre au 17 octobre, l’œuvre C’est quoi le fond de la question de Soufïa Bensaïd et Mathieu Patoine, sur le terrain situé à l'avant de la Bibliothèque municipale.

L’œuvre est une halte poétique, un espace-sculpture où se déposer, se reconnecter avec ce qui est important pour soi. Elle regroupe 99 questions sur la vie, posées par des jeunes français et québécois. Les artistes nous questionnent : Sommes-nous semblables dans nos interrogations sur la vie? Avons-nous pris le temps de les nommer, de les rencontrer? C’est quoi le fond de la question? Où se situe la vérité?

Cette œuvre résulte d’une résidence de création de l’artiste Soufïa Bensaïd, amorcée en 2014, à la suite de la découverte d’un journal intime écrit entre 10 et 19 ans. L’artiste a réalisé et souligne « qu’adolescent, enfant, nous nous posons des questions lucides sur la vie, les gens, le monde, la réalité. Est-ce que l’autre pense comme moi? Est-ce que cette vie est un rêve? Nous trouvons parfois des réponses possibles au hasard de nos rencontres, mais beaucoup de questions restent en suspens. Elles peuvent nous paraître sans intérêt avec le temps. Ces mêmes questions sont abordées dans des textes philosophiques aussi bien anciens que contemporains. »

Dans le cadre de sa recherche, Soufïa Bensaïd a recueilli de façon volontaire et autonome, des questions existentielles auprès de 500 adolescents d’un Lycée en Bourgogne lors d’une résidence de création en France. En 2017, lors d’une résidence d’artiste à Praxis Art Actuel à Sainte-Thérèse, elle a offert une expérience similaire à des élèves en philosophie et en art du Cégep Lionel‐Groulx.

Mathieu Patoine est un sculpteur et ébéniste spécialisé en création de meubles contemporains et classiques depuis plus de 25 ans. Son atelier est situé à Val-David, dans les Laurentides. « Réaliser cette œuvre est un déploiement manifeste de notre travail » confie l’artiste sculpteur Mathieu Patoine. « C’est une collaboration fertile et stimulante parce qu’elle nous ouvre à une nouvelle façon de créer avec une artiste d’une discipline différente et étend nos moyens de transmission d’une œuvre d’art. »

L’œuvre est accessible à toute la population et constitue une chance unique d’être en contact avec le travail d’un duo d’artistes professionnels. Elle sera installée dès le 12 septembre, à l’avant de la bibliothèque municipale, située au 150, boulevard du Séminaire.

 

 

Pour plus d’informations sur les artistes, consultez : www.soufiabensaid.com et www.mathieupatoine.com.

 

 

Renseignements :
Service de la culture et des loisirs
450 434-1440, poste 2302