Budget 2014 à Sainte-Thérèse

Une année de continuité

Le budget 2014 de la Ville de Sainte-Thérèse se chiffre à 49 603 600 $, une croissance de 513 200 $, ce qui représente 1 % de plus que l’an dernier. L’augmentation réelle du budget est toutefois de 3,7 % comparativement au budget de 2013, sans compter le remboursement partiel de la TVQ qui a remplacé le retrait de la compensation de la TVQ de 1 662 200 $. Ce remplacement se traduit par une perte de revenu pour la Ville de l’ordre de 550 000 $, soit 2 % de ses revenus de taxes. Cet exercice financier a pour objectif de consolider les acquis de la Ville, de permettre la poursuite de sa vision et de démontrer sa volonté d’améliorer la qualité de vie des citoyens tout en respectant leur capacité de payer.

L’année 2014 sera marquée par l’entrée en vigueur en janvier d’un nouveau rôle triennal d’évaluation foncière pour la période 2014-2015-2016. La hausse moyenne des propriétés unifamiliales sur le territoire térésien se chiffre à 12 %. Outre ce nouveau rôle d’évaluation, d’autres facteurs importants sont à considérer dans le budget 2014 :

• L’augmentation de 10,1 % des quotes-parts à verser aux organismes partenaires de la Ville qui se chiffre à 964 300 $ de plus qu’en 2013 (principalement celles consacrées à la Régie intermunicipale de police Thérèse-De Blainville et la Régie d’assainissement des eaux).

• Le remplacement de la compensation de la taxe de vente du Québec (TVQ) par un remboursement partiel de 62,8 % de cette dernière entraînant un manque à gagner de 550 000 $ pour la Ville.

• La croissance statutaire de la masse salariale fixée par la convention collective qui se chiffre à 633 100 $ de plus qu’en 2013.

• La hausse des coûts pour la disposition des matières résiduelles de 128 400 $.

Pour la majorité des contribuables, propriétaires de maison unifamiliale et de condominium, la variation moyenne du compte de taxes 2014 représentera une augmentation annuelle moyenne de 6,2 %, soit l’équivalent d’environ 140 $, incluant un montant de 75 $ de hausse des tarifs ajustés selon les coûts réels.

Au cours des dernières années, bon nombre de pouvoirs et de responsabilités ont été transférés aux municipalités, sans qu’elles soient accompagnées de nouveaux moyens financiers. « Un nouveau partenariat fiscal et financier est à venir entre les municipalités et le gouvernement du Québec. Nous comptons participer aux négociations afin d’obtenir les revenus nécessaires pour assumer les responsabilités accrues qui nous ont été transférées au cours des dernières années », a déclaré la mairesse, madame Sylvie Surprenant.

La Ville de Sainte-Thérèse appuie l’Union des municipalités du Québec et dénonce les changements sur le remboursement de la TVQ. Une demande a été adressée au gouvernement en vue de reporter les mêmes modalités en 2014, ou d’instaurer une compensation financière afin de neutraliser l’impact financier de ce changement sur les
budgets municipaux. Une résolution a été adoptée par le conseil municipal de Sainte-Thérèse à cet effet le 30 septembre dernier.