Sainte-Thérèse accueille l’Association des urbanistes et aménagistes municipaux du Québec

C’est à la Maison du citoyen de Sainte-Thérèse qu’a eu lieu le 19 octobre dernier une journée d’étude de l’Association des urbanistes et aménagistes municipaux du Québec (AUAMQ) portant sur la planification des projets de développements domiciliaires axés sur les transports collectifs (TOD).

Les intervenants de cette journée d'étude comprenaient notamment des professionnels de l’AUAMQ, de la Communauté métropolitaine de Montréal, de Vivre en Ville et des Villes de Montréal, Saint-Hilaire, Longueuil et Sainte-Thérèse. Un guide d’aménagement pour les aires TOD ainsi que des exemples concrets réalisés dans des Villes telles que Washington et Vancouver et, plus près de chez nous, Montréal, Saint-Hilaire, Longueuil et Sainte-Thérèse y ont été présentés.

« La Ville de Sainte-Thérèse peut s’enorgueillir d’être un modèle québécois d’aménagement TOD en ce qui a trait aux villes de banlieue. C'est donc avec grand plaisir que nous avons accueilli des urbanistes de partout au Québec à la Maison du citoyen, qui occupe une place de choix dans notre concept d’aménagement TOD, afin de partager cette réussite térésienne », a déclaré la mairesse de Sainte-Thérèse, madame Sylvie Surprenant. « L’AUAMQ a tenu cette journée formatrice au cœur d’une ville sensible aux enjeux qui nous attendent à titre de planificateur urbain appelé à relever des défis de tailles, tels que la croissance démographique et l’étalement urbain. La Ville de Sainte-Thérèse est une source d'inspiration incontournable lorsqu'il s'agit de mettre en œuvre un développement axé sur les transports (TOD) au cœur d’un centre-ville en requalification. Dans ce contexte, l’Association est fière d’avoir pu compter sur la Ville de Sainte-Thérèse pour la tenue de cet événement », a renchéri monsieur Sylvain Thériault, président de l’AUAMQ.

Depuis une dizaine d’années maintenant, la Ville de Sainte-Thérèse travaille à développer un concept d’aménagement TOD en son centre-ville. Pour ce faire, elle s’assure notamment de préserver le caractère architectural unique de ce secteur, qui s’articule autour de la gare intermodale et d’un réseau développé de transport en commun et de pistes cyclables. On peut également constater la mixité d’usages offerts sur la promenade commerciale qu’est la rue Turgeon et qui continuent à se diversifier afin de répondre aux besoins de la population. Le centre-ville voit également apparaître de nouveaux projets de développement résidentiel depuis les dernières années. Cette tendance se maintiendra pour les années à venir avec l’achèvement des phases subséquentes aux projets déjà terminés.

Selon le rapport final de la Statewide Transit-Oriented Development Study du département des transports de la Californie en 2002, un TOD est un secteur de développement de moyenne à haute densité, situé à distance de marche d’un point d’accès important au réseau de transport collectif, offrant des opportunités de logement, d’emploi et de commerce, conçu pour le piéton, mais qui n’exclut pas l’automobile. Le TOD peut être un nouveau projet ou le redéveloppement d’un ou plusieurs bâtiments, dont la conception facilite l’utilisation du transport collectif.