Une infrastructure sportive de premier plan et bien visible

La construction d’une piste d’athlétisme de premier plan près de la Polyvalente Sainte-Thérèse a pris une forme très visible au cours des dernières semaines alors que les travaux d’aménagements de la première phase ont été complétés. Concrètement, il ne reste plus que le tapis (revêtement synthétique) à apposer sur la piste puisque les plateaux pour les épreuves de pelouse sont terminés. Les aires pour les lancers (javelot, marteau, poids et disque) ainsi que les fosses de saut (longueur, triple saut, hauteur et perche) sont en place. Déjà, on peut voir certains éléments des cages, le sable dans les fosses et l’ajout d’un espace annexé à la Polyvalente pour l’entreposage de l’équipement et des engins. L’engazonnement a également été achevé la semaine dernière.

« Nous avons fait preuve de la même détermination que les athlètes qui s’illustreront bientôt ici. Nous avons su nous concentrer sur nos objectifs et tout mettre en œuvre pour que la construction du stade d’athlétisme respecte l’échéancier serré », a affirmé aujourd’hui, lors d’un point de presse, la mairesse de Sainte-Thérèse, Sylvie Surprenant.

Pour le maire de Blainville, François Cantin, « c’est encore un excellent exemple de collaboration entre plusieurs acteurs du monde municipal, des organismes et du monde scolaire.  C’est une formule gagnante puisque tout le monde y trouve son compte et qu’on sait que le projet final est supérieur puisque chacun y a apporté son expertise ».

La directrice des prochains Championnats canadiens junior d’athlétisme, Carole Crevier, a également partagé sa satisfaction devant la progression du dossier depuis son annonce officielle en avril dernier. « À travers divers comités de travail et l’expertise du Club Corsaire-Chaparal, on peut vraiment dire que les partenaires institutionnels du dossier, notamment les deux villes, ont vraiment pris compte de nos demandes et de nos commentaires dans l’élaboration des travaux. C’est vraiment très encourageant quand on est ainsi écouté », a indiqué celle dont la réputation n’est plus à faire en athlétisme.

Pour les villes de Sainte-Thérèse et Blainville, l’engagement financier était également significatif puisque le projet représentait des investissements respectifs de 900 000 $. Le financement sera complété par une contribution financière maximale de 1 534 670 $ du gouvernement québécois dans le cadre du Programme de soutien aux installations sportives et récréatives – Phase II.

L’entente intermunicipale entre les villes de Blainville et Sainte-Thérèse prévoit également la constitution d’un comité intermunicipal de gestion de la piste, la cession en emphytéose du terrain de 20 880 mètres carrés ainsi que les modalités relatives aux frais d’opération/entretien et le calendrier d’utilisation de la piste.

- 30 -

Sources :   Ville de Sainte-Thérèse – Service des communications, 450 434-1440
                    Ville de Blainville – Service des communications, 450 434-5211